Accueil

 rando2018

 

 
 44x18
 
Journal 44x18
 

 
Section VTT

A partir du samedi soir 3 avril à 19h00, il ne sera plus possible de rouler en vélo à plus de 10 km de chez soi.

Les circuits proposés dans le 44x18 sont ainsi automatiquement annulés jusqu'au samedi 1 mai 19h00. 

Une petite application sur internet (unkm.fr) vous permet de visualiser jusqu'où il est possible d'aller en respectant un rayon de 10 km autour de chez vous.

Cette application est très simple à utiliser et vous permettra d'inventer vos propres circuits autour de votre domicile.

Les sorties doivent être réalisées dans le respect de la distanciation physique de 2 mètres et de la limite d’un regroupement de 6 personnes.

Avec cette pandémie qui met à mal notre système hospitalier et l'ensemble de leurs personnels, les autorités ont limité à 6 le nombre de personnes dans un groupe. Ceci s’applique bien entendu à la pratique du cyclotourisme. Vous pouvez constater, vous-même, qu’au sein du CTH, nous sommes loin d'être exemplaires et responsables, au vu notamment des groupes importants qui se forment au gré du temps et des circuits lors de nos sorties des mercredi et dimanche ; signe s'il en est, d'un sérieux relâchement qui pourrait à tout moment offrir aux autorités, le pouvoir incontestable de nous sanctionner, sans discussion aucune ! Obligations, restrictions, dérogations sont officialisées par des décrets et arrêtés. La FFVélo en lien avec les services du Ministère édicte des recommandations qui intègrent tous ces éléments. Aussi elle nous rappelle dans son dernier communiqué du 19 mars 2021 que les rassemblements sont limités à 6 sur la voie publique. Dans le cadre des sorties clubs régulières, le président est considéré comme un organisateur de la pratique.

 ’’Je vous rappelle ici cette obligation de ne pas vous regrouper à plus de 6 à tout moment de de la sortie, statique ou pour rouler et d’avoir un masque avec vous’’.

Le texte de référence des « mesures Covid » est le décret 2020-1310 du 29 octobre modifié et consolidé par différents autres textes. La limitation à 6 personnes est précisée dans son article 3.III. L’amende de 135 euros n’est pas fixée de façon arbitraire, elle relève du décret du 2020-264 du 17 mars 2020 portant création d’une contravention réprimant la violation des mesures à prévenir et limiter les menaces sanitaires graves.

Alors soyons tous responsables et respectons les consignes !                                  Le président du CTH

Un home-trainer connecté pour compagnon de confinement ?

La seconde période de confinement que nous venons de connaître a rendu compliquée, voire dissuasive, la pratique de notre activité préférée : le vélo. Se trouver contraint de rester dans un périmètre de 1 km à vol d’oiseau de son domicile, pendant une heure maximum, n’est pas toujours aisé. Et, lorsque c’est possible, refaire le même parcours encore et encore devient vite rébarbatif.

Aussi, lorsque l’envie de tourner les jambes vous démange, il reste le Home-Trainer (HT pour faire court). Quoique, pour un cyclotouriste avide de grands espaces, pédaler dans son garage peut être frustrant… et surtout transpirant.

Pourtant, la plupart de ceux qui disposent d’un HT l’ont ressorti des étagères ou il croupissait pour le remettre en route. Si le HT à rouleaux existe toujours, il y a aujourd’hui d’autres solutions allant des HT à résistance jusqu’au HT à transmission directe (sans roue arrière) sur la cassette du HT.

Le fin du fin est d’utiliser un logiciel connecté à votre HT qui le pilotera en faisant varier la résistance au pédalage selon le profil altimétrique d’un parcours GPS disponible avec le logiciel. De même, installé dans votre salon ou ailleurs, devant votre TV ou ordinateur, vous vous évaderez en visualisant la vidéo du paysage. Vous pourrez donc, par exemple, monter le col d’Aspin en retrouvant les sensations de la pente dans des paysages que vous avez peut-être déjà traversés pour de vrai. Cependant, pour la descente il vous faudra oublier la sensation « d’ivresse » que la vitesse vous procure habituellement.

Aux travers de trois témoignages, je vous propose de découvrir le home-trainer (HT) connecté.

 

Jean-Marc Perrot.

1) Qu'est-ce qui a motivé l'achat d'un home-trainer ?  Quel a été ton choix de HT et du logiciel éventuellement ?

Lors du confinement du printemps, comme beaucoup, je me suis remis à l’HT « classique ». Mais mes séances étaient de 45 minutes maximum, avec une monotonie malgré la présence d’une radio à proximité. Je n’y trouvais aucun plaisir. Avec le re-confinement, fin octobre, la situation était différente puisque nous pouvions pratiquer individuellement pendant 1h dans un rayon d’un km. En respectant les règles, le même parcours est souvent revenu. J’ai alors commencé à regarder ce qui existait en home trainer connecté et en logiciel. Cela permettrait d’alterner sorties lors de cette période sanitaire spéciale, mais également en hiver alterner en extérieur lorsque le temps est sec et en intérieur lorsque la pluie est au rendez-vous. Je souhaitais un HT connecté, robuste, fiable avec un encomb

rement très réduit, des performances techniques intéressantes et que je sois libre du choix du logiciel. Compte tenu de ces éléments, j’ai acheté un HT de milieu de gamme de marque Elite. De plus, dans les tests comparatifs des magazines pour cyclistes, ce modèle ressort bien classé. Au niveau logiciel, il y a beaucoup de choix avec des prix qui sont aussi très variables d’une marque à l’autre. Lors de l’achat d’un HT connecté, Elite fournit un logiciel gratuit pendant 12 mois. Mais il y a aussi d’autres logiciels connus comme Zwift, Bkool, Kinomap, Rouvy ou Trainerroad… Zwift est le plus populaire (logiciel des USA avec une approche anglo-saxone du cyclisme, un visuel proche d’un jeu vidéo et un cout de 15 € par mois). Je l’ai testé gratuitement pendant 7 jours. Bkool est le plus réaliste (logiciel espagnol avec une approche européenne des parcours, un visuel qui se rapproche de Google Earth et un coût de 5 € par mois. Avec Bkool, on retrouve des parcours (partiels) tels que Paris Roubaix, la Flèche Wallonne, Milan San Remo, mais aussi des cols comme l’Alpe d’Huez, le Tourmalet, le Ventoux ou encore des étapes du Tour de Burgos, du vélodrome… Mon choix s’est porté sur Bkool.

2) Quel bénéfice en tires-tu ? Qu'est-ce que tu apprécies ?

Cela me permettra de pratiquer lorsque le temps sera pluvieux, avec du brouillard ou risque de verglas. De plus c’est ludique et je n’ai pas ressenti de monotonie. Ma durée maximale sur un HT était de 45 min au printemps, elle est passée à 1h05 maintenant, et j’ai repris du plaisir à faire du HT. Lorsque l’on a un tempérament de compétiteur, on se prend très vite au jeu. Cela permet également de découvrir des parcours sympathiques et variés.

3) Que conseillerais-tu à quelqu'un qui veut s'équiper ?

Il me semble impératif de définir son besoin. Il faut distinguer le HT connecté d’un côté et le logiciel de pilotage de l’autre. Il est important de noter qu’il est possible d’utiliser un logiciel sans avoir d’HT connecté. Cela permet des sorties plus ludiques sans avoir le réalisme de pente ou descente sur les pédales. Si le choix se porte sur un HT connecté, les caractéristiques techniques doivent être prise en compte (pente, puissance) mais également le logiciel. Le matériel (HT connecté) doit être compatible avec plusieurs logiciels et il faut garder à l’esprit la possibilité de changer de logiciel.

 

Sébastien Coutand.

Lors du premier confinement comment as-tu vécu cette période sur ton HT à résistance ?

Après une coupure de deux semaines j’ai repris l’HT par séances de une heure maximum avec du travail spécifique : vélocité, force, fractionné. A la sortie du confinement j’étais physiquement en meilleure forme qu’avant le confinement.

Pour le second confinement tu as pris un abonnement au logiciel Zwift, quelles étaient tes attentes ?

Zwift est l’application la plus populaire, je l’ai testée pour voir. C’est ludique, convivial, moins monotone et on peut faire du vélo à plusieurs sur des parcours que l’on choisit. Moi qui suis peut-être plus cyclosportif, le fait de rouler avec d’autres donne une émulation et cela me plaît bien. C’est motivant. Je peux choisir des parcours simples ou des parcours pour des entrainements bien ciblés en montant un col par exemple, ou du vallonné.

Le logiciel récupère tes données de pédalage mais ne permet pas de piloter ton HT à résistance, est-ce que ce n’est pas frustrant ?

Effectivement, les données du compteur GPS sont transmises au logiciel (vitesse, fréquence cardiaque, etc.) et, comme mon HT n’est pas connectable, le logiciel réduit ma vitesse réelle lorsqu’il est sur un parcours pentu pour rester cohérent avec mes compagnons virtuels qui eux ont, peut-

être, un HT connecté qui simule la pente. C’est un inconvénient que je vais solutionner par l’achat d’un HT connecté… sauf qu’actuellement, avec le COVID et la période d’hiver, il y a rupture chez les fabricants.

 

Stéphane Grelard 

1) Qu'est-ce qui a motivé l'achat d'un home-trainer ?  Quel a été ton choix de HT et du logiciel éventuellement ?

J’avoue qu’avant le confinement je n’envisageais pas cet achat.

C’est donc à l’annonce de celui-ci et de tout ce qui a ensuite circulé sur les réseaux sociaux que cela a piqué ma curiosité et m’a poussé à rechercher l’objet rare…. Et au final j’ai craqué.

Car oui, la demande a été telle que les HT connectés que ce soit d’entrée ou haut de gamme ont été en rupture pour de longues semaines (et pas possible d’acheter chez son marchand).

Au moins ceci m’a laissé le temps de comparer et regarder mon besoin.

Donc, la phase transitoire a été les bons vieux rouleaux, compatibles (eux) avec tous les vélos.

Car oui il a y eu aussi ce problème. Je venais d’investir sur un vélo avec disques et le HT qui trainait dans le garage avec serrage de la roue arrière ne permettait pas d’y mettre ce nouveau 2 roues sans engendrer quelques frais.

Donc, tant qu’à faire, autant partir sur quelque chose de compatible avec tous les vélos de la maison (enfin presque).

Pour ma part, j’ai toutefois testé avant d’acheter mais n’ai essayé que le TACX Flux que j’ai ensuite comparé sur le net avec les autres matériels disponibles et leurs logiciels.

A savoir, que lors de l’achat, ce HT testé était fourni avec 1 mois ou 1 semaine gratuite de logiciels tels que ZWIFT (proposé pour tous les HT connectés) ou TACX Premium qui n’est lui compatible (sauf erreur) que sur un HT TACX.

Pour ma part je me suis orienté vers un HT qui me donnerait le plus de possibilité au niveau logiciel, donc le TACX. 

2) Quel bénéfice en tires-tu ? Qu'est-ce que tu apprécies ?

Je ne sais pas si on peut parler bénéfice à ce prix 

Toutefois sans jeu de mots, j’ai été bluffé par une expérience sur une montée du col d’Aspin ou je me suis retrouvé sur la vidéo proposée à être sous le même temps (grand soleil) et à la même vitesse que sur mon ascension réelle. Là je me suis dit : « ouah ! ».

Les bénéfices, si on parle de ce point, est qu’on peut, à quelque chose près, travailler à peu près comme si on était dehors... le vent en moins. Et ça ce n’est pas neutre, je l’ai subi sur la première sortie en extérieur.

On peut aussi bien choisir d’utiliser l’HT pour se balader sur les routes du monde entier (et c’est mon choix), ou se tirer la bourre sur ZWIFT avec les collègues (pas testé pour ma part), chacun son truc.

Ce que j’apprécie (en dehors du fait qu’il ne fasse pas de bruit), ce sont les qualités des vidéos proposées, leur nombre et panel de possibilités (montagne, plaine, classique Françaises ou Belges) est d’une réalité assez bluffante.

C’est aussi, si le temps n’est pas de la partie, de pouvoir s’évader tout en restant au chaud.

J’ai pu faire des sorties entre 1h30 et 2h sans lassitude, ce qui ne me semble pas concevable avec un HT classique.

Toutefois à signaler quelques points négatifs. Un manque de réalisme en descente et aussi le fait de rester statique (même si on peut se mettre en danseuse)… On est quand même mieux quand on est dehors, il ne faut pas rêver.

Que conseillerais-tu à quelqu'un qui veut s'équiper ?

1) Il faut définir son besoin : s’entretenir, se balader ou se tirer la bourre, le choix est vaste.

2) Attention ! Le vélo que l’on possède peut orienter le choix du HT (avec résistance ou entrainement direct). Il faut bien vérifier, j’en ai fait les frais, la compatibilité avec les axes, serrages rapides ou traversants, les freins à disques ou patins et si un kit d’adaptation est fourni. Selon que vous optez pour un HT avec résistance (c’est votre roue arrière qui entraine) ou à transmission directe (le HT doit être équipé d’une roue libre), il vous faudra peut-être prévoir d’acheter une roue, pneu ou une roue libre (attention au nombre de vitesses de vos roues libres) etc…

Tous ces frais sont à bien prendre en compte pour choisir le HT et donc le prix final de l’investissement.

3) La force de la résistance. Généralement, en fonction du prix, les HT proposent des simulations de pente pouvant aller de 5 à 25%. En moyenne gamme, avec un type entrainement direct il faut compter 650 € pour une simulation de pente à 10% maxi. En haut de gamme (environ 1200 €) le HT peut simuler une pente à 25%. C’est un choix.

Pour ma part je suis limité à 10%. Certes je ne serai pas en simulation réelle sur le Koppenberg avec ses 24%, mais sur des simulations de cols vous ne serez pas loin de la vérité avec cette résistance.

Voilà, je pense avoir tout dit.

En tout cas aujourd’hui pas de regret. Même madame est contente de l’achat car au moins, si le dimanche il pleut, je ne reste pas à ruminer à la fenêtre parce que je ne peux pas sortir…… et ça, ça justifie bien l’investissement.

 

En attendant de retrouver la route des grands espaces, le vent qui pousse ou qui freine et la convivialité de nos sorties de groupe, un grand merci à Jean-Marc, Sébastien et Stéphane. Leurs témoignages montrent bien l’intérêt du home-trainer connecté.

 

Daniel Bousseau

Rappel : Les rassemblements au local avant départ, des mercredis, samedi et dimanche sont suspendus jusqu'à nouvel ordre.

Nous sommes tous confinés et contraints à nos sorties de 1 km autour de la maison

Bon confinement, préservons notre santé,  
Bonnes routes.

 

Notre nouveau local est prêt depuis plusieurs semaines. Les équipes techniques de la ville des Herbiers ont terminé le chantier, mais avec la crise sanitaire et les mesures de confinement, il n'était pas possible de déménager.

En ce lundi 11 mai, date du déconfinement, les préparatifs peuvent enfin débuter et Gaby, Christian G. et son frère Dominique, vont inspecter les lieux et tracer les grandes lignes de ce qu'il y aura à faire en ce vendredi 15 mai 2020, date fixée pour le déménagement.

La veille, nos amis du VCH avait commencé à prendre possession des lieux. Mercredi, il faut déposer les tableaux accrochés aux murs et les affiches. C'est Gaby qui s'y colle. Jeudi, Dominique et Christian G. vont vider les meubles, les étagères et mettre en cartons ce qu'ils contiennent.

Vendredi, jour du déménagement,  il faut limiter le nombre des intervenants pour respecter les mesures de déconfinement. Il est convenu que 2 équipes de 5, une du matin et l'autre de l'après-midi vont se relayer pour déménager les affaires du CTH avec le fourgon de François et la remorque de Gaby.

C'est ainsi que l’équipe du matin est constituée avec Jean René, Claude Soyer, François, Christian G. et Christian M. l’équipe de l’après-midi avec Patrice Remigereau, Michel Martineau, Dominique Girardeau et Sébastien Coutand.

Une météo radieuse est au rendez vous en ce vendredi matin et nos 2 équipes de gaillards masqués, aidées du président, vont travailler jusqu'à midi puis jusqu'au soir. Les gestes barrières sont respectés et du gel hydroalcoolique est disponible sur place pour se désinfecter régulièrement les mains. 

Tout s’est bien passé, le nouveau local est propre et rangé et nous attend dès que les autorités nous autoriseront à y séjourner. En attendant vous pouvez le visiter en appelant les membres du bureau ou les responsables des commissions intendance et VTT.

Quelques finitions restent à réaliser par les équipes de la ville, comme le terrassement du parking et l'accès piéton au local depuis le parking, car il ne sera pas possible d'accéder directement depuis la rue pour des raisons évidentes de sécurité.

Rappel : Les rassemblements au local avant départs, des mercredi, samedi et dimanche sont suspendus jusqu'à nouvel ordre. Vous avez la possibilité d'emprunter librement les parcours proposés sur le 44x18 et tous les circuits sont disponibles sur le site du CTH85 pour ceux qui veulent télécharger la trace GPS.

Les consignes de déconfinement édictées par le ministère des sports et la FFvélo, concernant la pratique du vélo doivent être respectées, à savoir groupe de 10 maxi, espacement entre cycliste qui se suivent de 10 mètres et 2 mètres en latéral pour se doubler.

Restez prudents.

La France est actuellement confinée pour faire face à l’épidémie de coronavirus et à ce jour, ni la date, ni les conditions de sortie du confinement ne sont connues. 

Face aux incertitudes de cette pandémie, la prudence nous conduit à annuler notre manifestation "La Rando au Pays des Alouettes", du 8 mai prochain. 

Nous vous donnons rendez vous le 8 mai 2021 pour une nouvelle édition et espérons pouvoir compter sur votre présence pour vous réserver un accueil de qualité .